Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prospective, évaluation, développement durable
 

Focus sur l’éolien, le photovoltaïque et le biogaz en Bretagne

En Bretagne, la production totale nette d’électricité, 3 948 GWh en 2019, provient à 69% des énergies renouvelables (EnR) hydraulique, éolienne ou solaire photovoltaïque et à 31 % de centrales thermiques classiques (mobilisant gaz naturel, pétroles, biomasse, biogaz…). Il n’y a pas dans la région de production électrique d’origine nucléaire.
En 2019, la consommation finale énergétique régionale est de 7 036 Ktep. Il s’agit de produits pétroliers et de gaz naturel en provenance d’autres territoires ainsi que d’électricité (1 805 Ktep soit 20 993 GWh), dont 81 % n’est pas produite en Bretagne.
En 2020, la Bretagne se place au 9e rang parmi les 13 régions pour la contribution au parc photovoltaïque de France métropolitaine, elle figure au 4e rang pour l’éolien. En 2019, l’éolien représente 48 % de la production d’électricité et 9,04 % de la consommation finale électrique régionale. Par ailleurs, les installations de méthanisation pour la production d’électricité, ou celles qui injectent du biométhane dans les réseaux de gaz naturel, occupent une place particulière dans la région.

Annie Lehuger, Ludivine Neveu et Nathalie Rahyer - Dreal Bretagne, Unité Valorisation des Statistiques et des Observatoires