Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Prévention des pollutions et des risques

Contrôles de second niveau effectués sur les anciens sites miniers d’uranium

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 avril 2017

Depuis plusieurs années, le Ministère du Développement Durable a engagé une série d’initiatives destinées à vérifier les conditions de remises en état des anciens sites miniers d’uranium. Un plan d’action prévoit la réalisation par AREVA mines pour chaque département concerné des bilans environnementaux des anciens sites miniers d’uranium dont il est responsable. Dans le cade du programme MIMAUSA*, le Ministère a demandé à l’IRSN de réaliser des controles dits de seconds niveaux dont les objectifs sont de :

  • Conforter la fiabilité du contenu de la base de données MIMAUSA en confrontant les informations qui y figurent avec la réalité du terrain ;
  • Vérifier sur le terrain les résultats et les informations des bilans environnementaux produits par Areva Mines (mesures sur certains des points contrôlés par Areva Mines et sur des points complémentaires) ;
  • Faire connaître le programme MIMAUSA en établissant des contacts avec les acteurs locaux.

Vous trouverez à ces liens les contrôles de second niveau effectués sur les anciens sites miniers d’uranium de Côtes d’Armor d’une part et pour le Morbihan et le Finistère d’autre part.

*MIMAUSA : Mémoire et Impact des Mines d’urAniUm : Synthèse et Archives