Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Nature, paysages, eau et biodiversité

Reconnaissance du patrimoine géologique armoricain

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 février 2020

L’inventaire du patrimoine géologique breton vient d’être publié sur le site de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel, site d’information de référence pour les données sur la Nature.

Passionnés de géologie, étudiants, chercheurs, curieux de nature, peuvent y retrouver un panel de sites remarquables du massif Armoricain : flèche de galets d’âge quaternaire du sillon de Talbert, gneiss icartiens de Port-Béni, chaos dans le granite hercynien des gorges du Corong, récif fossile dévonien de la Pointe de l’Armorique, volcanisme ordovicien de la pointe de Lostmarc’h, cluse de la chambre au Loup, série métamorphique de la vallée de la Rance, Paléo-estuaire de la mine d’or, schistes bleus paléozoïques de l’île de Groix, etc..

Géomorphologie, stratigraphie, tectonique, minéralogie, paléontologie ..autant de disciplines à découvrir, témoins de l’histoire de la Terre.

Un inventaire pour quoi faire ?

Connaître, faire connaître et protéger, c’est un des éléments majeurs de la politique de conservation de la nature. L’inventaire national doit être consulté dans le cadre de projets d’aménagement du territoire. Les sites qui ne devront pas être dégradés feront l’objet de protections prévues par le code de l’environnement, élaborées par les services de l’Etat avec l’appui des experts géologues de la commission régionale du patrimoine géologique, et en particulier de la société géologique et minéralogique de Bretagne, partenaire historique.

-* En savoir plus