Statistiques logements : les chiffres de la commercialisation des logements neufs en Bretagne au premier trimestre 2024 (ECLN)

En bref.

Un volume de ventes qui reste particulièrement bas.

Sur le marché des logements neufs en Bretagne, les ventes fléchissent de - 16,9 % au premier trimestre 2024 par rapport au même trimestre de l’année 2023.
Même si la baisse des réservations en glissement annuel est plus modérée au premier trimestre qu’au trimestre précédent, les ventes se situent toujours en deçà de leur niveau le plus bas observé durant la crise sanitaire (- 29,9 % par rapport à celles du deuxième trimestre 2020).

La baisse des ventes enregistrée en Bretagne au premier trimestre 2024 est cependant plus faible que celle enregistrée en France métropolitaine (- 25,0 %).

Dans le même temps, les mises en vente de logements continuent de progresser dans la région, avec un volume de + 10,8 % plus élevé qu’au premier trimestre 2023 (contre une forte baisse de - 38,0 % au niveau national).

Sur quatre trimestres jusqu’à fin mars 2024 *, les ventes de logements neufs fléchissent de - 31,8 % en Bretagne, soit une baisse similaire à celle observée en France métropolitaine (- 33,4 %).

Le stock de logements neufs progresse dans la région (+ 27,5 %) à fin mars 2024.

En Bretagne le prix moyen des appartements neufs atteint 4 471 €/m² sur quatre trimestres (incluant le 1er trimestre 2024). Dans la région, le prix est stable* par rapport aux quatre trimestres précédents ( 0,0 %).
* du 2ème trimestre 2023 à la fin du 1er trimestre 2024 par rapport aux quatre trimestres précédents.

Fin mars, des ventes de logements à un niveau particulièrement bas

Partager la page

S'abonner

Sur le même sujet