Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Prospective, évaluation, développement durable

Ria d’Etel : Etude de cas n°3

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 mai 2021

Etude de cas n°3
Département Morbihan (56) Lieu : Ria d’Etel
Communes concernées Etel, Belz, Locoal-Mendon, Saint-Hélène, Plouhinec, Saint-Cado.
Principaux usages et/ou acteurs impliqués Ostréiculteurs
Plaisanciers
Agriculteurs
Membres d’associations de protection de l’environnement, de loisirs, de défense du territoire, etc.
Description du contexte Cette zone située sur les abords du fleuve d’Etel est un territoire touristique (Belz, Etel) et rural (Locoal-Mendon, Saint-Hélène) qui regroupe une multitude d’activités liées au littoral : l’ostréiculture, la plaisance, diverses activités nautiques, etc. De nombreux conflits d’usage ont lieu dans cet espace concernant le partage de l’espace et la nuisance potentielle de certaines activités sur l’ensemble du territoire. L’enjeu principal concerne la co-habitation des différents usages et acteurs ainsi que le partage de l’espace entre ces-dernier (évolution progressive de l’envasement/ensablement de la Ria d’Etel ayant un impact sur certaines activités ; législation concernant la SPPL (Servitude de Passage des Piétons sur le Littoral), etc.).
Enjeux au cœur de la situation problématique • Problématique de la qualité de l’eau
• Problématique des sentiers côtiers (SPPL)
• Tension entre les nouvelles pratiques nautiques et les anciennes
• Problématique de la « touristification » ou de la « Golfisation » de la ria
• Problématique de l’envasement progressif de la ria
Modalités de la réalisation des entretiens Printemps 2020 : 26 entretiens individuels réalisés par voie téléphonique.
Dates de tenue des deux ateliers 1er atelier : Novembre 2020
2ième atelier : Janvier 2021
Résultats et décisions prises Réalisation durant le premier atelier :
Réalisation des cartes mentales individuelles. Trois diagnostics cartographiques collaboratifs réalisés mettant en évidence un territoire riche tant par les paysages variés que par les activités s’y inscrivant dont la cohabitation est parfois délicate notamment concernant les usages professionnels et l’accroissement des flux touristiques.
Deuxième atelier et solutions concrètes :
Réalisation de trois fiches thématiques sur les enjeux de la qualité de l’eau et de la concertation avec le public ; enjeu de la protection de la nature associée aux sentiers littoraux ; enjeu de la cohabitation entre les activités maritimes. Chacun de ces enjeux a donné lieu à l’élaboration de courriers à destination des acteurs gestionnaires mettant en évidence les points de vigilance et les attentes des participants.