Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Nature, paysages, eau et biodiversité

Habitats naturels marins

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 juillet 2010 (modifié le 10 août 2012)

Parmi les habitats marins présents sur les côtes bretonnes, deux sont particulièrement remarquables. Ils figurent malheureusement sur la liste des habitats menacés de la convention OSPAR.

HERBIERS A ZOSTERES

Les herbiers à zostères sont des prairies sous-marines sur fond sableux. Ils constituent un abri pour de nombreuses espèces qui s’y nourrissent ou s’y reproduisent : poissons, hippocampes, vieilles, épinoches, seiches ; de même, la partie du sable colonisée par les zostères est un habitat privilégié pour de nombreux vers et coquillages.

La contribution de ces "prairies" à la richesse des eaux littorales est essentielle.

Leur surveillance et leur préservation supposent des pratiques adéquates en matière d’aménagement du littoral et d’utilisation des sols.

Une cartographie des herbiers de zostères est consultable sur le site du réseau benthique.

MAËRL

Le terme de maërl désigne l’accumulation d’algues calcaires vivant librement sur les fonds meubles marins. Les thalles (organes végétatifs des algues) peuvent localement former des bancs de surface très variable, composés de fragments de maërl, morts ou vivants. Les thalles ayant une croissance très lente, les bancs se reconstituent très lentement.

La structure même du maërl, cumulée aux conditions particulières de développement (profondeur assez faible), permet le développement d’une flore et d’une faune riches et diversifiées.

Une cartographie des bancs de maërl est consultable sur le site du réseau benthique.


- Pour plus d’informations sur les habitats naturels marins présents en Bretagne, consultez le site de l’IFREMER.