Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Prospective, évaluation, développement durable

Signature du premier contrat de transition écologique breton

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 juillet 2019

Le 8 juillet, les élus de Pontivy communauté et Centre Morbihan communauté ont accueilli le Préfet du Morbihan ainsi que les représentants des services de l’État de la sous-préfecture de Pontivy, de la DREAL, de la DDTM 56, de l’ADEME et de la Banque des territoires pour la signature du premier contrat de transition écologique (CTE) breton, en présence du Ministre de la transition écologique et solidaire. De nombreux acteurs locaux, partenaires du CTE et investis dans la transition écologique de leur territoire, étaient également présents.

Le thème de ce contrat est « alimentation et énergie - produire et consommer durablement et localement ». Il se structure autour de trois axes. Le premier vise à engager une dynamique de mobilisation territoriale des différents acteurs locaux pour la transition écologique, notamment les jeunes entreprises, les familles, les établissements d’enseignement… Les deux derniers sont dédiés à des actions spécifiques aux filières de production et consommation alimentaire et énergétique.

Ce contrat comprend près d’une trentaine d’actions qui contribuent à l’un ou à plusieurs de ces trois axes. Elles sont portées par les deux groupements de collectivités impliqués et certaines de leurs communes, ainsi que des syndicats et chambres consulaires (CRAB, CCI, Morbihan énergie…), des associations (GAB 56), des structures d’enseignement et de recherche (LIGER, lycée du Gros chêne, restaurant scolaire en primaire et maternelle), le centre hospitalier du Centre Bretagne, GRT gaz et des acteurs économiques locaux comme des agriculteurs et une PME locale « cout2frais ».

Parmi ces actions, on recense notamment :
-  la conversion des motorisations des bennes à ordure des collectivités au bioGNV,
-  l’accompagnement de familles et de cuisiniers de cantine scolaire pour le développement des approvisionnements locaux et durables,
-  le développement de l’autoconsommation collective d’énergie produite par des panneaux photovoltaïques entre différentes structures privées et publiques,
-  le développement de la production locale de méthane (construction d’un méthaniseur pédagogique au lycée du Gros chêne) et le fait de favoriser localement sa consommation et sa distribution grâce à la construction de l’une des premières unité de rebours françaises ou encore l’implantation de stations-service au bioGNV.

Les services de l’État sont mobilisés pour accompagner sur le plan technique, juridique et financier l’élaboration et la mise en œuvre du Contrat de transition écologique afin de faciliter la réalisation de ces actions, tout comme l’ensemble des partenaires publics et privés impliqués dans cette démarche.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire vient par ailleurs d’annoncer les 61 nouveaux territoires français qui vont engager l’élaboration d’un CTE dans les mois à venir.

En Bretagne, trois territoires ont été sélectionnés dans le cadre de cet appel à candidature :
- le Pays de Brest (29)
- les trois îles finistériennes de l’association des îles du Ponant  : les îles d’Ouessant, Molène et Sein (29)
- la Communauté de commune de Val d’Ille-Aubigné (35)

Pour en savoir plus sur les CTE :
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/contrat-transition-ecologique


Télécharger :