Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Infrastructures, sécurité, transports

RN165 - Déviation de Lorient - Renforcement du pont de Sac’h Quéven

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 septembre 2011 (modifié le 25 avril 2014)

Constats

Bien que ne présentant pas de désordres graves, les études d’évaluation structurelle ont mis en évidence des insuffisances importantes mettant en cause la sécurité structurelle de l’ouvrage dont la construction s’est étalée entre février 1975 et août 1976.

Objectif de l’opération

Redonner une capacité portante et une sécurité structurale à l’ouvrage construit.

Caractéristiques principales

L’ouvrage est constitué des deux tabliers parallèles rectilignes et indépendants en béton précontraint à voussoirs préfabriqués mis en place par encorbellement successifs.
Les deux tabliers sont identiques et séparés par un caillebotis autoporteur.
Le pont compte 3 travées continues de 53,375m, 97,75m et 53,375m.
Son profil en long a une pente unique de 2,8%.
Le tablier est constitué d’un caisson de hauteur variable paraboliquement : la hauteur vaut 2,10m à la clé et 5,30m sur appui. Chaque tablier supporte un sens de circulation. La largeur totale d’un tablier est de 10,25m.
Le profil en travers de chaque voie portée est constitué d’une chaussée de 7,00m bordée de 2 bandes de guidage latérales de 0,75m et d’un passage de service de 0,75m du coté droit.

Techniques de renforcement

Le renforcement s’est effectué par précontrainte longitudinale additionnelle couplé à des renforts locaux en matériaux composites collés à l’intérieur des voussoirs.

Les principales étapes du projet

Etudes de 2008 à 2010

DCE et consultation des entreprises : 1er semestre 2010

Période de préparation de septembre 2010 à décembre 2010

Travaux de janvier 2011 à mai 2011

Financement

Le montant de l’opération : 1 000 000€