Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Climat, énergie, aménagement, logement

Les Paysagistes-Concepteurs

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 août 2018 (modifié le 12 septembre 2019)

En bref : les paysagistes concepteurs sont des professionnels de l’aménagement d’espaces paysagers, à plusieurs échelles (grands territoires, villes, quartiers, parcs, jardins, etc…) qui exercent dans les secteurs publics et privés.

1) Quelle origine historique ?

— XVIIème : avènement du métier de paysagiste comme dessinateur et concepteur des jardins et domaines des rois, princes et bourgeois de la Renaissance. La figure d’André le Notre témoigne de cette nouvelle profession.

— deb. XIXème- mil. XXème  : dans le contexte des révolutions industrielles et de l’urbanisation des territoires, les paysagistes mettent en place des formations, compétences techniques et savoir-faire propre à leur profession. Malgré des difficultés pour faire reconnaître leurs métiers, ils arrivent à s’imposer dans la seconde moitié du XXème siècle

— 1976  : création de l’école nationale supérieur du paysage de Versailles pour former des chercheurs et des professionnels

— 2000  : ratification de la Convention Européenne du Paysage qui permet une reconnaissance juridique de la notion de paysage et de la profession de paysagiste concepteur à l’échelle européenne

— 2014  : un décret instaure de nouvelles modalités de formation ainsi que la mise en place d’un Diplôme d’État de Paysagiste (DEP)

2) Quel cadre juridique ?

- le métier de paysagistes concepteurs n’est pas réglementé, l’accès à la profession et l’usage du titre sont libres

- toutefois, l’exercice professionnel du titre de "paysagistes concepteurs" est encadré à la délivrance d’un DEP au sein d’un établissement de formation agréé : les écoles nationales supérieures du paysage (ENSP)

Réglementaire

- l’article 174 de la loi n°2016-1087 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages précise que seuls les détenteurs d’un DEP délivré par un établissement de formation agréé peut exercer en tant que paysagiste concepteur

- le décret n°2014-1400 portant création du diplôme d’État de paysagiste et fixant les conditions de recrutement par concours et de formation des étudiants

3) Quels domaines en urbanisme et en aménagement ?

Production d’études paysagères, préalables et opérationnelles
- diagnostic de territoire, état des lieux et prospectives
- étude de faisabilité (structure, thermiques, acoustiques, etc…)
- dessin techniques de projet (plan de masse, coupes, perspectives, etc…)


Un diagnostic paysager dans le cadre d’un atlas, d’une charte, d’un plan de paysage,etc…

Contribution aux document réglementaire d’urbanisme et d’aménagement
- volet paysager des projets de territoires
- documents réglementaires d’urbanisme (SCoT, PLU(i), PLU, etc…)
- documents de protection du patrimoine (secteurs sauvegardés, AVAP, monuments historiques, etc…)


Étude des enjeux de mutation du paysage urbain dans le cadre d’un SCoT, PLU ou PLUi…

Coordination et conduite de projets territoriaux et urbains
- pilotage et animation
- assistance à maîtrise d’ouvrage
- maîtrise d’œuvre


Un paysagiste présente les enjeux paysagers dans le cadre d’une Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP)…

Animation de projets territoriaux et urbains
- communication et promotion
- concertation et participation


Une atelier de participation citoyenne organisé par un collectif de paysagiste et d’urbanisme… source : Atelier Bivouac

Production de connaissances et de savoirs
- recherche fondamentale et appliquée
- enseignement et formation
- diffusion et vulgarisation


Une enseignante de l’École Nationale Supérieure du Paysage (Versailles - Marseille) lors de journées portes ouverts…

4) Chez quels acteurs ?

Les paysagistes travaillent aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé. Au regard de l’outil "Portail des 7 familles d’acteurs", on les retrouve notamment dans :
- les services de l’État : les Paysagistes-Conseils de l’État
- les organismes partenariaux : CAUE, AU, SEM, etc…
- les prestataires : bureaux d’étude, agences et cabinets, promoteurs immobiliers, aménageurs-lotisseurs, entreprises sociales de l’habitat, etc…
- les organismes de formation : école national supérieur du paysage, universités, etc…

5) Quels réseaux et organismes fédérateurs ?

- en France, environ 800 personnes sont autorisées à porter le titre de paysagiste concepteur dont 21 en région Bretagne

Niveau international
- la Fédération Internationale d’Architecture du Paysage (FIAP)

Niveau national
- la Fédération Française du Paysage (FFP)

Niveau régional
- la Fédération Française du Paysage du Grand-Ouest (FFPGO)

Retour à l’outil "Panorama des Métiers et des Disciplines"

Fiche réalisée par DDTM29 / Conseil en Stratégies Territoriales (septembre 2018)