Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Nature, paysages, eau et biodiversité

Contenu

Le SRCE de Bretagne est adopté

partager sur facebook partager sur twitter
13 novembre 2015

Le SRCE de Bretagne est adopté
Le 2 novembre 2015, le préfet de la région Bretagne a adopté le schéma régional de cohérence écologique (SRCE), suite à son approbation par le Conseil régional les 15 et 16 octobre. Ce document est le fruit de la mobilisation de plus de 1000 acteurs de la biodiversité en Bretagne, qui ne s’est pas essoufflée durant plus de 3 ans. Pour l’ensemble de ces acteurs, il définit un cadre d’intervention solidaire et coordonné, qui doit contribuer à enrayer le déclin de la biodiversité.

Le SRCE : outil de mise en œuvre de la Trame verte et bleue

Le SRCE est l’outil phare de mise en œuvre de la politique "trame verte et bleue". Cette dernière apporte une réponse à l’érosion de la biodiversité et propose une approche novatrice :

  • Elle prend en compte les besoins de déplacement des espèces animales et végétales pour s’alimenter, se reproduire, se reposer, etc.
  • Elle s’intéresse à la biodiversité remarquable mais aussi ordinaire, présente dans notre environnement quotidien.
  • Elle favorise le bon fonctionnement des écosystèmes et la qualité des services rendus à l’Homme.
  • Elle vise une meilleure intégration de la biodiversité dans les activités humaines et constitue un outil d’aménagement des territoires, dépassant la logique de protection d’espaces naturels.

Ces principes ont guidé l’élaboration du SRCE de Bretagne, qui contient une cartographie des continuités écologiques d’échelle régionale, et un plan d’actions visant leur préservation ou leur restauration. Ce contenu a été adapté aux spécificités du contexte écologie régional, fait d’une mosaïque de milieux imbriqués et diversifiés. L’originalité du SRCE de Bretagne tient aussi à l’identification de "grands ensembles de perméabilité", qui permettent de caractériser et de responsabiliser l’ensemble des territoires locaux vis-à-vis de la biodiversité régionale.

jpg - 75.5 ko
Pour en savoir plus : www.tvb-bretagne.fr

Un outil au service des acteurs du territoire

La réussite du SRCE passe nécessairement par son appropriation par des acteurs aux compétences et sensibilités variées : collectivités, acteurs socio-professionnels, associations naturalistes, etc. Il est donc incontournable que son élaboration s’appuie sur un diagnostic partagé et fasse contribuer un large panel d’acteurs. Cette condition a été pleinement remplie pour la construction du SRCE de Bretagne, à travers de nombreuses instances d’échange et de concertation, réunies entre mai 2012 et septembre 2014, date à laquelle le comité régional "trame verte et bleue" a validé un projet consolidé de SRCE.

Ce projet a ensuite fait l’objet de la procédure prévue par le code de l’environnement, qui comprend une étape de consultations (collectivités, conseil scientifique régional du patrimoine naturel, autorité environnementale) puis une enquête publique. Les avis recueillis lors de cette procédure, examinés par le comité régional en juillet 2015, ont largement conforté le contenu du schéma et conduit à son adoption le 2 novembre dernier.

Le SRCE est opposable à l’État et aux collectivités locales, qui doivent le prendre en compte dans le cadre de leurs documents de planification – dont les documents d’urbanisme – et de leurs projets. En complément de ce volet réglementaire, son rôle est aussi de faciliter toutes les initiatives des acteurs et des territoires en faveur de la biodiversité, selon un cadre cohérent. Pour favoriser son appropriation, le plan d’actions du SRCE propose une double entrée, à la fois thématique et territoriale.

La mise en œuvre du schéma implique la poursuite du partenariat entre l’État et la Région, qui ont copiloté son élaboration et souhaitent faire vivre la dynamique impulsée. Dans le plan d’actions, ils se sont engagés à assurer une animation régionale au service des acteurs et des territoires. Un appel à projets régional sera lancé en 2016 pour faire émerger des programmes d’actions territoriaux en faveur des continuités écologiques.

Pied de page

Site mis à jour le 22 juillet
Plan du siteNous contacterSiglesMentions légalesData.gouv.frContribution  | Flux RSS