Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Nature, paysages, eau et biodiversité

La trame verte et bleue

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 9 septembre 2013 (modifié le 9 janvier 2015)

La trame verte et bleue (TVB) est l’un des projets phares du Grenelle de l’Environnement.

Elle vise à maintenir ou à reconstituer un réseau d’échanges sur les territoires pour que les espèces animales et végétales puissent communiquer, circuler, s’alimenter, se reproduire, se reposer, en d’autres termes assurer leur survie. La trame verte et bleue doit ainsi contribuer à freiner le déclin de la biodiversité, dont l’une des causes principales est la fragmentation des habitats naturels. La préservation globale de la biodiversité doit permettre de maintenir les fonctionnalités des écosystèmes et les services rendus. En Bretagne, ces services sont essentiels pour l’attractivité, l’économie et la qualité de vie du territoire régional (tourisme, qualité de l’eau, agriculture, etc.).

Le concept de trame verte et bleue affirme l’importance de la « nature ordinaire » au sein de la biodiversité. Visible dans nos espaces quotidiens pour peu qu’on prête l’œil ou l’oreille, parfois même jusque sous notre toit, la nature ordinaire fait l’identité des paysages de nos territoires, de nos cadres de vie, qui les rendent uniques et reconnaissables entre tous.
Toute démarche en faveur de la trame verte et bleue commence par l’identification des continuités écologiques. Ces dernières sont composées à la fois des espaces où se concentre le plus la biodiversité, qualifiés de « réservoirs de biodiversité », mais aussi des espaces situés entre les réservoirs et qui permettent les échanges et les déplacements, appelés « corridors écologiques ».

Pour plus d’informations : www.tvb-bretagne.fr