Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prospective, évaluation, développement durable
 

La construction neuve en Bretagne - SITADEL

Sur 12 mois*, les mises en chantier de logements baissent de 7,5 % en Bretagne. Les autorisations de logements diminuent légèrement de 0,8 %, avec une baisse de 3,3 % pour les appartements alors que les autorisations de logements individuels augmentent de 3,6 %. * de février 2019 à janvier 2020
 
 

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 27 février 2020

Chaque mois sont diffusées sur le site internet de la Dreal des données statistiques sur la construction neuve de logements et de locaux :

- Les mises en chantier de logements (ou logements commencés), estimations en date réelle (DR+) ;

- Les autorisations de logements et de locaux d’activité en date de prise en compte (DPC).

comprendre ces données

Le parc de logements en Bretagne est constitué en majorité de maisons individuelles (plus de 70 %, source Insee recensement 2016), proportion supérieure de 16 points à la moyenne métropolitaine, le reste étant constitué de logements collectifs et en résidence. Cette particularité régionale est à prendre en compte dans la comparaison avec le niveau national.

pour en savoir plus sur le parc de logements en Bretagne

LES RÉSULTATS A FIN JANVIER 2020

Sur 3 mois*, les mises en chantier de logements diminuent de 8,8 % en Bretagne, par rapport à la même période en 2019, et de 2,8 % en France. Cette baisse concerne les logements collectifs et en résidence (- 15,2 %) comme les logements individuels (- 1,4 %).

Sur 12 mois**, les mises en chantier de logements baissent de 7,5 % en Bretagne et de 1,2 % en France. Cette diminution provient des logements individuels (- 2,0 %) comme des logements collectifs (- 14,1 %).
Les autorisations de logements en Bretagne diminuent légèrement de 0,8 %, avec une baisse de 3,3 % pour les appartements alors que les autorisations de logements individuels augmentent de 3,6 %.

* de novembre 2019 à janvier 2020
** de février 2019 à janvier 2020

Les mises en chantier de logements

Les autorisations de logements

Les autorisations de locaux d’activité

Historique des publications de données

Le bilan de l’année 2018

Tableau de bord par pays

Les données téléchargeables

Les données nationales

Comprendre ces données

Les mises en chantier de logements

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 27 février 2020
Les données sur 3 mois (de novembre 2019 à janvier 2020) Les données sur 12 mois (de février 2019 à janvier 2020)

Les autorisations de logements

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 27 février 2020

Le nombre de logements autorisés - mois de janvier 2020

Les données sur 12 mois - de février 2019 à janvier 2020

Logements autorisés en Bretagne sur 12 mois glissants - 5 dernières années

Logements autorisés en Bretagne sur 12 mois glissants - données historiques

Logements autorisés dans les 4 départements bretons et Rennes métropole sur 12 mois glissants

-  Côtes-d’Armor (format pdf - 407.2 ko - 21/02/2020)
-  Finistère (format pdf - 414.3 ko - 21/02/2020)
-  Ille-et-Vilaine (format pdf - 424 ko - 21/02/2020)
-  Morbihan (format pdf - 412.1 ko - 21/02/2020)

Logements autorisés par EPCI sur 12 mois glissants
Une contribution importante de Rennes Métropole

[Des baisses les plus importantes en bleu aux augmentations les plus fortes en rouge.]
Les variations ne sont significatives que pour un nombre suffisamment grand de logements autorisés.

Logements autorisés par commune sur 12 mois glissants
Une construction neuve concentrée autour de Rennes, Saint-Malo, Brest, Quimper et Saint-Brieuc, et dans les communes littorales du sud de la Bretagne


[Pour une visualisation plus fluide, enregistrer la carte avant de la visualiser.]

Conjoncture logements


Les autorisations de locaux d’activité

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 27 février 2020

Les surfaces autorisées (en m²) - mois de janvier 2020

Les surfaces autorisées sur 12 mois (en m²) - de février 2019 à janvier 2020

Carte des locaux autorisés par EPCI sur 12 mois glissants

[Des baisses les plus fortes en bleu aux augmentations les plus fortes en rouge]

Conjoncture locaux


Télécharger :

Historique des publications mensuelles de données

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 27 février 2020

En 2020

En 2019

Le bilan 2018 de la construction neuve en Bretagne

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 juin 2019 (modifié le 12 juin 2019)

Téléchargement du 4 pages sitadel 2018 (format pdf - 8.3 Mo - 06/06/2019)

Tableau de bord par pays

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 mars 2020

Le tableau de bord trimestriel est réalisé par la Cellule économique de Bretagne.

Les données téléchargeables

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 27 février 2020

Comprendre ces données

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 27 février 2020

La base de données Sitadel

Tout pétitionnaire projetant une construction neuve ou la transformation d’une construction nécessitant le dépôt d’un permis de construire, doit remplir un formulaire relatif à son projet et le transmettre à la mairie de la commune de localisation des travaux. Le projet de permis est traité par les services instructeurs (État, collectivité territoriale) dont relève la commune.
Le ministère de la Transition écologique et solidaire assure le suivi exhaustif de ces opérations de construction. Les données des formulaires de permis de construire sont enregistrés dans le fichier national Sitadel (système d’informations et de traitement automatisé des données élémentaires sur les logements et les locaux). Les mouvements relatifs à la vie du permis (dépôts, autorisations, annulations, modificatifs, mises en chantier, achèvements des travaux) sont exploités à des fins statistiques.

Deux séries de données sont disponibles dans Sitadel au niveau communal :

Les séries en date de prise en compte agrègent l’information selon la date d’enregistrement de la donnée dans l’application Sitadel.
Les séries en date réelle agrègent l’information collectée (autorisations, mises en chantier) à la date réelle de l’autorisation délivrée par l’autorité compétente, et à la date de la mise en chantier déclarée par le pétitionnaire.

Une nouvelle série : les estimations en date réelle
Ces données ne sont pas disponibles à l’échelle infra-départementale.
Cette série, pour les logements commencés (c’est-à-dire les mises en chantier), construite par le Service des Données et des Études Statistiques (SDES) du CGDD du Ministère de la Transition écologique et solidaire, vise à améliorer le diagnostic conjoncturel sur la construction neuve. Elle retrace les mises en chantier à la date réelle d’événement. Ce sont des estimations qui corrigent le défaut d’exhaustivité observé dans la remontée des déclarations d’ouverture de chantier et des annulations de permis de construire.
en savoir plus sur le site du SDES sur la méthodologie employée pour construire les estimations en date réelle

L’ensemble des logements est constitué des logements ordinaires et des logements en résidence.

  • les logements en résidence sont des logements (maisons individuelles ou logements collectifs) construits en vue d’une occupation par un public très ciblé selon la nature de la résidence, avec mise à disposition de services spécifiques.
    Six types principaux de résidences sont recensés :
    - les résidences pour personnes âgées
    - les résidences pour étudiants
    - les résidences de tourisme
    - les résidences hôtelières à vocation sociale
    - les résidences sociales
    - les résidences pour personnes handicapées
  • les logements ordinaires sont définis par opposition aux logements en résidence. Ils regroupent dans Sitadel les logements individuels et les logements collectifs.
    • les logement individuels regroupent les logements individuels purs et les logements individuels groupés
      • le logement individuel pur fait l’objet d’un permis de construire relatif à un seul logement individuel.
      • les logements individuels groupés font l’objet d’un permis de construire relatif à la construction de plusieurs logements individuels (par exemple, un lotissement), ou à la construction de logements individuels associés à des logements collectifs ou des locaux non résidentiels.
    • les logements collectifs font partie d’un bâtiment d’au moins deux logements dont certains ne disposent pas d’un accès privatif. Dans le cas d’opérations regroupant à la fois des logements. individuels et des logements collectifs, chacun est comptabilisé dans son type de construction respectif.

Avertissement
Dans les tableaux, en raison des arrondis, des totaux peuvent légèrement différer de la somme des éléments qui les composent.

en savoir plus sur le site du SDES sur la méthodologie de la base Sitadel2