Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prospective, évaluation, développement durable
 

La construction neuve à fin juillet 2021

De début mai à fin juillet 2021 :

Des mises en chantier dépassant le niveau d’avant la crise sanitaire

De mai à fin juillet 2021, plus de 6 800 logements sont mis en chantier en Bretagne, en augmentation de + 26,5 % (soit + 1 400 logements supplémentaires) par rapport à la même période en 2020, correspondant à la fin du premier confinement à partir du 11 mai.
En outre, les mises en chantier entre mai et juillet 2021 dépassent leur niveau de 2019 (+ 38,4 %).
La hausse des mises en chantier concerne aussi bien les logements collectifs et en résidence que les logements individuels et s’avère plus marquée qu’au niveau national. En France, les mises en chantier de logements progressent de + 4,8 % de mai à fin juillet 2021 par rapport à la même période en 2020.

Dans le même temps, les autorisations de construction de logements s’accroissent de + 70,4 % en Bretagne. Cela représente 3 800 permis de construire délivrés en plus par rapport à la même période en 2020, qui englobait la fin du premier confinement.

D’août 2020 jusqu’à fin juillet 2021, l’activité de la construction dans la région est orientée à la hausse par rapport à la même période l’année précédente, comme en France. Durant ces 12 mois, mêlant pour partie la conjoncture économique de l’année 2020 et l’état de l’activité du début de l’année 2021, les mises en chantier de logements augmentent davantage en Bretagne (+ 28,8 %) qu’au niveau national (+ 8,2 %).

Télécharger la publication (format pdf - 3.6 Mo - 02/09/2021)

L’impact des confinements et restrictions de déplacements sont à prendre en compte dans l’analyse de ces données. Une part de l’amélioration provient de l’inclusion des mois de mars, avril et mai 2020 dans la période de comparaison de l’année précédente. Celui-ci marque le début du premier confinement et se traduit par un fort ralentissement des autorisations et de leur enregistrement dans Sit@del2.