Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Climat, énergie, aménagement, logement

L’Établissement Public Foncier de Bretagne, 10 ans déjà !

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 août 2019

Le 10 juillet 2019, dans le théâtre du Champ au Roy à Guingamp, l’Établissement Public Foncier de Bretagne a fêté ses 10 années d’existence en présence de 200 élus, services et partenaires venus de toute la Bretagne.

Créé en 2009 avec comme objectif prioritaire la production de logements (sociaux) et la gestion économe de l’espace, l’EPF a su développer des actions innovantes et partenariales en direction des centralités.

Plus qu’une rétrospective des 10 ans passés, cette demi-journée à été l’occasion de réfléchir à l’avenir et de débattre autour des questions du foncier et de son utilisation responsable dans le contexte de changement climatique. Pour ce faire, deux tables rondes ont été organisées sur les thèmes « Habiter en centre-ville, en centre bourg » et « Objectif zéro artificialisation des sols : comment faire sans foncier demain ? ».

La première table ronde a donné lieu à des discussions sur le "comment donner envie de vivre en centre-bourg ou centre-ville", avec la mise en exergue des difficultés rencontrés par les collectivités en termes de vacance des logements, de faible mobilisation des acteurs privés, de coût du recyclage du foncier, mais aussi celle, plus complexe, de convaincre ou plutôt donner envie aux habitants de revenir y habiter.
Pour en savoir plus…

1ère table ronde

De gauche à droite : Mme Sbiti (ENSAB Rennes), M. Cauret (Maire de Lamballe), M. Navez (Directeur DREAL Bretagne) ; Mme Poilane-Tabart (maire de Laurenan) - crédit photo EPF


La seconde table ronde a, quant à elle, donné lieu à des réflexions autour de la nécessité de faire évoluer les modes de développement habituel et modèles économiques associés. De nouveaux sujets apparaissent comme le recyclage plus massif des friches, la renaturation de certains espaces ou l’intervention des investisseurs privés.
Pour en savoir plus…

2ème table ronde

De gauche à droite : M. Ramard (président de l’EPF Bretagne), M. Quernez (maire de Quimperlé), Mme Bras-Denis (Maire de Plouaret), M. Gal (Directeur Général de l’EPF Normandie) - Crédit photo EPF


La conclusion de cette rencontre s’est faite sous la forme d’un échange entre Philipe Mazenc, SGAR Bretagne et Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne. Ils s’accordent sur :
- le bien fondé de l’action de l’EPF en tant qu’outil commun, expert et facilitateur pour résoudre les complexités liées aux préoccupations de la sobriété foncière ;
- la nécessité de réduire l’artificialisation du foncier pour les générations futures et de trouver des dispositifs financiers solidaires pour consolider les efforts du renouvellement urbain durablement.
Aucune solution ne naîtra d’elle-même « il faut continuer à innover ensemble »

Conclusion

De gauche à droite, M Debondride (journaliste / animateur). M. Mazenc(SGAR Bretagne) et M. Chesnais-Girard (Président du Conseil Régional) - Crédit photo EPF


Cette demi-journée a été aussi l’occasion de lancer officiellement les travaux pour l’élaboration du 3ème Programme Pluriannuel d’Intervention qui couvrira la période 2021-2025.

Les réflexions issues des tables rondes et l’expression des besoins des élus au travers de la consultation qui a été lancée dès le 11 juillet vont permettre de travailler à l’évolution des critères et modalités d’intervention, de proposer de nouvelles solutions aux collectivités bretonnes pour mieux les accompagner.

Calendrier de l’élaboration du 3ème PPI


.
.

Crédit photos EPF