Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Climat, énergie, aménagement, logement

Expérimentation du « BRICOBUS » sur un territoire intercommunal

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 avril 2019 (modifié le 3 mai 2019)

L’objectif de cette expérimentation engagée par la Communauté de communes du Val d’Ille-Aubigné (35) est de développer les interventions en auto-réhabilitation accompagnée (chantier participatif, conseil technique, travaux d’urgence, prêt d’outillage), de repérer et accompagner les ménages les plus fragiles, dans la réalisation de travaux d’amélioration de l’habitat, notamment ceux éligibles aux aides du programme Habiter Mieux de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH).

En 2017 et 2018, un travail partenarial s’est engagé entre le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, délégataire des aides à la pierre, l’association les Compagnons Bâtisseurs de Bretagne (CBB), l’ANAH, la DDTM d’Ille-et-Vilaine et la DREAL Bretagne, pour définir les contours de l’expérimentation dénommée « Solidarité itinérante en chantier : BRICOBUS » d’une durée de 2 ans (mai 2018 à décembre 2019).
Avec l’appui de l’ANAH, une convention tripartite (CBB, Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine et CCVIA) a été signée le 23 novembre 2018.

La convention tripartite définit les objectifs annuels ci-après :

  • 10 à 40 ménages visités ou accompagnés ;
  • 10 à 25 interventions techniques et de sécurisation ;
  • 6 à 10 animations collectives.

Le 26 mars 2019, la DREAL a participé au 1er comité de pilotage relatif à l’expérimentation BRICOBUS initiée par l’association les Compagnons Bâtisseurs de Bretagne et la plateforme de rénovation de l’habitat PASS’RENO mise en place sur le territoire de la Communauté de communes Val d’Ille-Aubigné.
A l’issue de ce comité de pilotage, les participants se sont retrouvés lors d’un point presse avec Ouest France où ont été présentés les premiers résultats de cette expérimentation pour la période du 1er octobre au 20 mars.

  • trente-quatre situations ont été accompagnées dans quatorze communes
  • six visites conseils en supplément
  • quatre interventions techniques sur seize journées
  • une médiation locataire bailleur privé
  • sept aiguillages vers les dispositifs ANAH

Au 20 mars, dix-huit accompagnements étaient toujours en cours.