DREAL Bretagne

Filet de sécurité : La Bretagne progresse dans la sécurisation de son alimentation électrique

publié le 22 janvier 2018

Ce 15 janvier 2018, a été inauguré le « filet de sécurité » : une ligne électrique souterraine de 76 kilomètres à 225 000 volts, réalisée par RTE, reliant Lorient (Morbihan) à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). La mise en service de cette nouvelle ligne électrique marque une étape importante dans la réalisation des objectifs du Pacte électrique breton* et concrétise le nécessaire renforcement du réseau, en lien avec la situation de péninsule électrique de la Bretagne.

En présence de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, ancien président de la Région Bretagne, Brune Poirson, secrétaire d’Etat à la Transition écologique et solidaire, et François Brottes, président du Directoire de RTE, l’inauguration a permis de saluer ce chantier d’envergure et de qualité, d’un montant de 120 millions d’euros, qui était essentiel pour sécuriser l’alimentation électrique de la Bretagne. La nouvelle ligne électrique, qui passe par le centre Bretagne, contribuera également à accueillir les productions d’énergies renouvelables, indispensables à la réussite de la transition énergétique engagée en France et en Europe.

Aujourd’hui, la Bretagne reste en situation de forte dépendance électrique : en 2016, la production d’électricité couvrait seulement près de 15 % de la consommation. Cela signifie que la Bretagne continue à importer son électricité de manière très importante depuis les régions voisines. La réalisation du « filet de sécurité », action majeure pour disposer d’un réseau robuste et performant garantissant la desserte en électricité de tous les territoires de Bretagne et par là même leur compétitivité, reste complémentaire de 2 autres grands projets, en cours : le développement des réseaux intelligents (projet SMILE) et la création d’un nouveau moyen de production : la centrale à cycle combiné gaz de Landivisau.

Le Pacte électrique breton a été élaboré par l’État et la Région, en collaboration avec l’ADEME, l’ANAH et RTE, pour faire face à la situation de fragilité électrique structurelle de la Bretagne.

Il a été co-signé le 14 décembre 2010 par le Préfet de Région et les Présidents du Conseil Régional et des 3 partenaires. Il comprend 3 piliers indissociables et complémentaires :

  • la maîtrise des consommations d’électricité,
  • le déploiement des énergies renouvelables et
  • la sécurisation de l’approvisionnement électrique.

A consulter :

Quelques photos :
crédit photo RTE