Logo préfècture région

Les risques naturels en Bretagne

publié le 24 avril 2018 (modifié le 3 janvier 2020)

Les risques naturels sont liés aux phénomènes naturels : avalanche, feu de forêt, inondation, mouvement de terrain, cyclone, tempête, séisme et éruption volcanique.
Le phénomène naturel devient un risque quand il entraîne des dommages pour la société, l’environnement ou qu’il provoque des pertes en vies humaines.
Le risque est donc la confrontation d’un aléa et des enjeux. Il devient majeur lorsque les conséquences pour la collectivité sont graves pour les biens et/ou les personnes.
Toutefois, si l’on ne peut agir sur l’aléa, il est toujours possible d’en limiter les conséquences en réduisant la vulnérabilité des personnes, des biens et des activités. C’est l’objet de la politique de gestion des risques, qui met en œuvre des actions de prévision, de prévention et de protection, quelle que soit l’importance des évènements susceptibles de se produire.

La région Bretagne est principalement confrontée aux risques d’inondation par débordement de cours d’eau, mais également aux risques d’inondation par submersion marine du fait de sa forte exposition littorale. Le littoral breton est également soumis aux phénomènes d’érosion côtière.
La Bretagne est également exposée aux risques de mouvement de terrain, liés aux phénomènes de chute de blocs, de glissement de terrain, de retrait-gonflement des sols argileux ou à la présence de cavités souterraines.
Enfin, le risque sismique, certes d’un niveau faible, concerne néanmoins toutes les communes bretonnes.