Logo préfècture région
dreal   Bretagne
Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement

Point sur la situation hydrologique en Bretagne au début du mois de juillet 2012

publié le 10 juillet 2012 (modifié le 6 septembre 2012)

Pluviométrie (Source : Météo-France)

Les précipitations sont inférieures à 75 mm au nord d’un axe Rennes-St Brieuc, mais l’excédent y atteint pourtant 25 à 50 %. Avec plus de 75 mm ailleurs (et plus de 100 mm sur une petite moitié ouest), l’excédent est supérieur à 50 %, voire à 100 % sur les Montagnes Noires et le Finistère.
Carte_cumul_precipitation_juin_2012

Le déficit cumulé depuis septembre reste dans l’intervalle 10 à 25 %, avec désormais un cumul normal (+/- 10 %) sur une bonne partie du Finistère ; par rapport au mois précédent, cela correspond à une amélioration sur le sud est de la région (de Vannes à Rennes).
Carte_rapport_normale_cumul_1981_2010_precipitation_depuis_septembre

Le bilan hydrique potentiel du mois est encore positif sur la moitié ouest Bretagne (25 à 50 mm sur les hauteurs finistériennes), mais devient nul ou négatif en progressant vers l’est de la région.
Le bilan des pluies efficaces depuis septembre est analogue à celui du mois dernier : plus de 400 mm sur l’ouest Bretagne (localement plus de 500 mm sur les hauteurs du Finistère), tandis que le bassin rennais affiche moins de 100 mm.
Carte_cumul_pluies_efficaces_depuis_septembre_2011

Débits des cours d’eau (Source : DREAL Bretagne)

Une situation plutôt humide en début de mois, des pluies excédentaires en particulier en fin de période : le mois de juin 2012 enregistre des valeurs de débit assez élevées, ce qui était déjà le cas au mois de mai.
Graphique_hydraulicite

Les 2/3 des cours d’eau (essentiellement sur l’ouest de la région) présentent des valeurs mensuelles supérieures à la moyenne interannuelle ; quelques secteurs apparaissent légèrement déficitaires (Penthièvre, Poudouvre, nord-est de Rennes), sans réel caractère de gravité.
Carte_hydraulicite

A noter que quelques cours d’eau avoisinent désormais le seuil du 1/10° du module : petits affluents de la Vilaine, nord-est des Côtes d’Armor ( Situation au 01 juillet 2012 (format pdf - 605.4 ko - 06/09/2012) )
Carte_debits_moyens_mensuels_comparaison_avec_moyennes_et_minima_connus

Comme le mois précédent, on observe un gradient ouest-est assez marqué, puisque les valeurs de débit se situent :
-  autour des valeurs médianes ou un peu supérieures sur la moitié est de la région (à l’est d’une ligne Vannes-St Brieuc) et notamment tout le bassin de la Vilaine,
-  un peu en dessous des quinquennales humides sur les bassins de l’Aulne et du Blavet
-  au dessus des quinquennales humides sur le reste du territoire régional, le Finistère nord offrant même des valeurs de l’ordre des décennales pour la période.
C’est donc une tendance excédentaire qui se manifeste, un peu moins marquée toutefois qu’au mois de mai.
Carte_debits_moyens_mensuels_caracterisation_debits

Les débits minima sont généralement relevés aux derniers jours de juin (quelques exceptions : plutôt début juin sur l’est du bassin de la Vilaine, autour du 20 sur le nord Finistère) ; le gradient est-ouest est encore plus sensible, avec des débits presque systématiquement supérieurs aux quinquennales humides sur tout l’ouest, du Trégor jusqu’à la région de Lorient.
Ces éléments témoignent d’une recharge efficace par les précipitations de ce printemps maussade.
Carte_debits_de_base

Le mois de juillet commence donc dans des conditions très favorables pour un début d’été, particulièrement sur l’ouest de la région.

Piézométrie (Source : BRGM)

(…) les nappes de Bretagne présentent un niveau majoritairement stable (57 % des piézomètres du réseau). Cette stabilité est liée aux pluies survenues autour du 19 juin qui ont entraîné une recharge (…)

(…) également des niveaux de nappe en baisse (25 % des piézomètres). Cette baisse, visible partout sauf dans les Côtes d’Armor, est observée en raison de pluies efficaces moins abondantes localement (…)

(…) Des niveaux en hausse sont observés à l’Ouest des Côtes d’Armor et dans le Finistère en raison des recharges de dernière décade.

(…) état de remplissage des aquifères à fin juin globalement (59 % des piézomètres) proche de la moyenne saisonnière (…).Ces niveaux moyens sont consécutifs à la bonne recharge de fin avril - début mai sur des niveaux anciennement inférieurs à la moyenne (…)

(…) Des niveaux de nappe supérieurs à la moyenne saisonnière sont également présents (31 % des stations) partout mais surtout dans le Morbihan. On peut noter que ces niveaux étaient déjà supérieurs à la moyenne fin mai.

(…) Des niveaux de nappe inférieurs à la moyenne saisonnière restent cependant visibles en Ille-et-Vilaine et dans les Côtes d’Armor. C’est dans cette zone que les pluies efficaces d’octobre 2011 à juin 2012 ont été les plus faibles. Cette situation s’explique par des niveaux déjà inférieurs à la moyenne fin mai (…)
Carte_piezometrie

Texte complet, graphiques et carte consultables sous
http://www.observatoire-eau-bretagne.fr/Media/Documentation/Bibliographies/Bulletin-du-reseau-piezometrique-de-Bretagne

Mesures réglementaires de restriction des usages de l’eau

Ille et Vilaine : du fait de l’amélioration de la situation, l’arrêté préfectoral de mise en vigilance adopté le 30 mars a été rapporté le 22 juin.

Bilans nationaux de la situation hydrologique et des mesures de restriction disponibles sous
http://www.eaufrance.fr/spip.php?rubrique214&id_article=1
et
http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp