Logo préfècture région
dreal   Bretagne
Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement

Point sur la situation hydrologique en Bretagne au début du mois de juillet 2011

publié le 21 juillet 2011

Pluviométrie

La moitié sud-ouest Bretagne et une partie de l’Ille et Vilaine recueillent plus de 50 mm, soit un excédent de l’ordre de 25 % ; mais les Côtes d’Armor sont à nouveau à l’écart de ces pluies avec moins de 50 mm (25 mm à St Brieuc), soit un déficit de 10 à 50 %.
Ces précipitations correspondent à plusieurs épisodes pluvieux ; le premier les 4 et 5 juin, est de faible intensité et concerne principalement l’est de l’Ille et Vilaine. La deuxième décade de juin apporte des pluies assez abondantes sur les 4/5 nord-ouest de la région avec plus de 25 mm, soit des pluies excédentaires : le sud-ouest Bretagne, du Morbihan au Finistère, recueille plus de 50 mm, voire plus de 80 mm sur le nord-Finistère qui en avait bien besoin. La fin du mois est globalement sèche.

Carte pluviométrie


Le cumul des précipitations depuis septembre fait apparaître une situation proche de la normale sur le Morbihan, mais qui reste déficitaire au-delà de 10 % ailleurs.

Le bilan hydrique potentiel indique un cumul de pluies efficaces au cours du mois de 0 à 25 mm le plus souvent, mais de 0 à -25 mm sur les Côtes d’Armor.
Sur la période septembre à juin, les pluies efficaces représentent de 400 à 500 mm sur une moitié sud-ouest de la Bretagne, avec un dégradé vers le nord-ouest, l’Ille et Vilaine ne comptabilisant que 100 à 200 mm.

Carte cumul des pluies efficaces

Source : Météo-France

Débits des cours d’eau

Sur l’ensemble du territoire régional, les débits moyens mensuels ne dépassent pas 75% de la moyenne interannuelle pour la période, et plus de la moitié des stations utilisées pour l’établissement de ce bulletin ont un débit inférieur à 40 % de cette valeur.
Carte des débits moyens mensuels, comparaison avec moyennes et minima connus (format pdf - 533.2 ko - 21/07/2011)
Cette situation est très comparable avec celle observée à l’issue des 2 mois précédents, y compris en ce qui concerne la répartition géographique des déficits (les valeurs les plus faibles (< 20 %) s’observent sur le bassin de la Vilaine, les valeurs les plus élevées correspondent essentiellement au nord du Finistère)
Elle traduit un effet assez médiocre des pluies tombées au cours du mois, qui ont permis de stabiliser ou limiter la baisse des débits, sans correspondre à une réelle amélioration.
Graphique hydraulicité (format pdf - 6.3 ko - 21/07/2011)
Ce mois-ci encore, plusieurs cours d’eau présentent les débits mensuels les plus faibles connus à cette période de l’année : c’est le cas pour l’ouest de St Brieuc, une partie de la Cornouaille, le bassin du Blavet, secteurs déjà très déficitaires les mois précédents, mais aussi sur le bassin amont de la Vilaine.
Presque partout, ces valeurs sont de l’ordre des références vicennales sèches (et parfois inférieures : Poher, Trégor notamment). Quelques "ilôts" présentent un déficit moins marqué : le versant Manche à l’est de St Brieuc, le Léon, le centre-est du Morbihan, où l’on enregistre des valeurs voisines des décennales sèches, le sud-est du bassin de la Vilaine (autour des quinquennales sèches, mais cette situation est conjoncturelle et fragile).
Carte des débits moyens mensuels, caractérisation des débits (format pdf - 604.6 ko - 21/07/2011)
Comme en avril et en mai, les débits de base (plus représentatifs de la tendance à moyen terme que les moyennes mensuelles, très sensibles au déficit pluviométrique immédiat) sont faibles à très faibles, en l’absence de recharge des ressources souterraines, recharge dont la probabilité diminue à mesure que l’on se rapproche de l’été. Sur ce paramètre aussi, quelques records ont été battus au cours du mois de juin, recoupant à peu près les mêmes secteurs que les très faibles moyennes mensuelles.
Carte des débits de base (format pdf - 604.5 ko - 21/07/2011)
Les pluies de juin ont permis de temporiser –faiblement et provisoirement !- l’avance sur le déroulement de l’étiage, mais la sécheresse persiste, avec peu de perspectives d’amélioration sauf pluies très excédentaires au cours de l’été.
Les débits sont désormais inférieurs à la valeur du 1/10° du module sur les cours d’eau les plus mal pourvus en ressources souterraines (c’est-à-dire grosso modo les zones de socle schisteux), et sur l’est de la région (bassin de la Vilaine) il est même fréquent d’être en dessous du 1/20° du module.

Source : DREAL Bretagne

Piézométrie

(extraits du bulletin établi par le BRGM)
(…) la moitié des nappes de Bretagne présente un niveau en baisse (51 % des piézomètres du réseau). Cette baisse, observée en raison de l’arrêt des pluies efficaces, est visible partout sur la région (…)
(…) plusieurs niveaux de nappe stables, principalement dans le Finistère, puis dans l’Ille et Vilaine et dans le Morbihan. Cette stabilité est liée aux pluies orageuses de la 2° décade (…) aucun niveau en hausse n’est recensé.
(…) l’état de remplissage des aquifères à fin juin est assez (89 % des piézomètres) inférieur à la moyenne saisonnière (…) Ces niveaux sont liés à la faible recharge des nappes en raison du déficit de pluie observé depuis 7 mois (…)
(…) des niveaux de nappe proches de la moyenne saisonnière restent présents (11 % des stations) dans le Morbihan et en Ille et Vilaine. C’est dans ces secteurs que les pluies efficaces ont été moyennes d’octobre 2010 à juin 2011 (…)
Texte complet, graphiques et carte consultables sous :
http://www.eaubretagne.fr/Media/Documentation/Bibliographies/Le-reseau-piezometrique-de-Bretagne
ou
http://cartographie.bretagne-environnement.org/index.php/cartographie (menu : eau / eaux souterraines / Réseau piézométrique)

Source : BRGM

Mesures réglementaires

Après s’être placé en situation de vigilance début mai, le département d’Ille et Vilaine est au 1° niveau d’alerte depuis le 25/05/2011.
Le département du Morbihan a également pris des mesures de restriction des usages de l’eau (arrêté du 01/06/2011 ; le sud du département du Finistère est également concerné (arrêtés du 01 et 08/06/2011).