Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Climat, énergie, aménagement, logement

Projet hydrolien dans le Golfe du Morbihan – Concertation sur l’étude de faisabilité 

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 juillet 2017

La DREAL relaie l’information qu’une enquête sur l’acceptabilité d’un projet de développement hydrolien dans le golfe du Morbihan est en cours jusqu’à fin juillet 2017.

1 - Contexte de l’étude  

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie climat – énergie, le département du Morbihan, en partenariat avec les services de l’Etat, les chambres consulaires et Morbihan énergies, le syndicat départemental d’énergies, a engagé une caractérisation du potentiel de production d’énergies renouvelables à partir des ressources disponibles sur le territoire. Ainsi, les potentiels de biomasse bois énergie, biomasse méthanisable et solaire ont été évalués pour favoriser le développement du projet d’ENR sur le département.

Le Morbihan disposant d’une frange littorale de plusieurs centaines de kilomètres, une étude de caractérisation énergétique hydrolien a été engagé en 2014, d’abord sur le plateau du Morbihan, puis dans le Golfe du Morbihan.

Ces premières investigations ont permis de conclure aux éléments suivants :

  • Les technologies d’hydroliennes matures ou en voie de commercialisation sont peu productives, en raison notamment d’une vitesse de courant faible. En effet, les courants de la Vilaine et du Golfe du Morbihan se dispersent sur une surface de plan d’eau très large.
  • Sur deux zones d’étude plus spécifiquement étudiées (sud de l’Île Berder, sud de l’Île Longue), les caractéristiques de bathymétrie et de courantologie apparaissent plus intéressantes.

La présentation (format pdf - 14 Mo - 12/07/2017) de ces investigations est disponible sur ce site.

Morbihan énergies, en accord avec le conseil départemental, a décidé de poursuivre les études sur le Golfe en engageant une seconde phase portant sur l’identification des impacts potentiels de la mise en place d’hydroliennes sur le contexte environnemental, biologique, et sur les activités humaines développées sur le Golfe. Les résultats de cette seconde phase d’étude devraient être connus au 1er septembre 2018.

2 – But de l’enquête en cours

Durant cette phase, Morbihan énergies et l’université de Bretagne Sud, maître d’œuvre de l’étude, souhaitent connaître l’appréhension de la population quant à l’immersion d’hydroliennes sur ces deux zones étudiées.

Pour ce faire, un questionnaire d’enquête a été élaboré. Cette enquête doit permettre aux citoyens de faire part de leur opinion vis-à-vis d’un tel projet. Elle vise notamment à recueillir les craintes, leurs raisons, ainsi que les suggestions proposées pour avancer sur un futur projet de développement.

Vous pouvez accéder à l’enquête à partir des liens suivants :
http://manager.e-questionnaire.com/questionnaire.asp?a=abqzacfPvW

3 - Avertissement :

Le questionnaire de l’enquête en ligne présente deux particularités :

  • une fois que vous aurez coché la case validation et que vous aurez cliqué « page suivante » vous ne pourrez pas revenir sur votre questionnaire pour le modifier ;
  • Sauf modification récente, le lien de ce questionnaire n’est actif qu’une seule fois à partir de la même adresse IP.

Afin de palier cette anomalie, vous pouvez accéder au fichier numérique de l’enquête (format doc - 783.5 ko - 12/07/2017) en cliquant sur le lien,

Une fois rempli vous pourrez le transmettre à l’UBS, au Dr. Mouncef SEDRATI, Maître de Conférences et responsable scientifique de l’étude à l’adresse électronique suivante : mouncef.sedrati@univ-ubs.fr