Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Profil environnemental de Bretagne
 

Préambule

 
 

Préambule

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 décembre 2013

Les profils environnementaux régionaux ont été identifiés comme des outils pertinents pour la déclinaison du Grenelle de l’environnement et la mise en œuvre des principes de développement durable dans les territoires.

La circulaire ministérielle du 23 mars 2009 et les suivantes, dites de territorialisation du Grenelle de l’environnement, invitent à la révision des profils environnementaux régionaux s’ils sont antérieurs à 2007.

Un profil environnemental régional est constitué d’un diagnostic environnemental actualisé, des enjeux partagés, et des priorités d’actions stratégiques pour l’environnement à même d’être prises en compte dans les plans, programmes et projets à venir.

Le public et les acteurs de la région Bretagne disposaient déjà d’un Profil Environnemental (PER) publié en 2006, ayant servi essentiellement à la préparation des programmes contractuels 2007-2013 (Contrat de projets État Région et programmes européens).

Il s’agissait d’une mise à jour du premier profil environnemental régional de Bretagne élaboré en 2000, sous l’égide d’un comité de pilotage regroupant les services de l’État, les établissements publics impliqués dans l’environnement et le Conseil régional. Il a été complété par la suite en 2004, par un profil environnemental pour chacun des 21 pays de la région Bretagne.

La révision du Profil environnemental régional Bretagne a pour ambition de répondre aux objectifs suivants :

  • Faciliter la prise en compte des enjeux environnementaux dans l’ensemble des politiques publiques, dans une perspective de développement durable.
  • Contribuer à l’information du public (sur qui repose la bonne application du droit de l’environnement) en proposant une synthèse pédagogique qui intègre toutes les dimensions de l’environnement à l’échelle bretonne et des territoires infra-régionaux.
  • Constituer le cadre de référence de l’évaluation environnementale à différentes échelles de territoires grâce à l’élaboration d’un diagnostic fiable de l’environnement et à l’identification des enjeux environnementaux de la région.
  • Proposer des priorités d’actions stratégiques à l’ensemble des acteurs, en se basant notamment sur les documents de programmation régionaux existants, afin qu’elles soient prises en compte dans l’élaboration et l’évaluation environnementale des documents ultérieurs. Le croisement des enjeux identifiés dans le Profil environnemental avec les engagements du Grenelle de l’environnement et les objectifs de la transition écologique permet d’identifier, après concertation, les axes prioritaires pour la région
  • Faciliter la coordination entre les services de l’État et les autres opérateurs publics qui disposent d’informations utiles pour construire une connaissance partagée de l’environnement sur le territoire.

Le Profil environnemental Bretagne 2013 s’appuie sur les travaux menés ou en cours pour élaborer les différents documents stratégiques thématiques régionaux existants (SRCAE, SDAGE, SAGEs,…) ou en préparation (SRCE, Schémas carrières, Schéma déchets,…) mais, au-delà de leur simple agrégation, il propose des priorités d’actions stratégiques à l’ensemble des acteurs pour faciliter la prise en compte des enjeux environnementaux dans l’ensemble des politiques publiques à venir, dans une perspective de développement durable.

Il doit à ce titre devenir le porté à connaissance stratégique environnemental de la région Bretagne.

Le document de 2013 propose ainsi de prendre en compte 6 enjeux environnementaux majeurs et 3 enjeux sectoriels.

  • 6 enjeux environnementaux transversaux : 
    « Renforcer la protection des espaces naturels et de la biodiversité » ; « Cultiver la spécificité maritime et littorale de la Bretagne » ; « Favoriser les actions visant à s’adapter aux changements climatiques et à les atténuer » ; « Promouvoir la santé environnementale » ; « Poursuivre l’acquisition et renforcer la diffusion des connaissances » ; « Favoriser l’intégration des paramètres environnementaux dans les décisions des acteurs locaux ». Ces enjeux sont connexes à plusieurs thématiques et entre eux et ont pour but d’offrir à la fois une vision systémique et une vue d’ensemble sur les problématiques à prendre en compte.
  • 3 enjeux sectoriels regroupés par activités/usages :
    « Urbanisation et cadre de vie » ; « Activités économiques » ; « Activités de loisirs et récréatives » qui représentent des grands domaines d’activités ou de modes de vie exerçant une pression ou ayant des effets sur l’environnement.

Ces enjeux recouvrent les principales questions environnementales régionales de façon non-hiérarchisée en référence à la notion d’« environnement » dans le droit européen, que les acteurs du territoire doivent prendre en compte dans la gestion du territoire, notamment au travers des plans, programmes et projets d’aménagement et de développement.

Ils sont déclinés en un certain nombre priorités d’action stratégiques essentielles qui représentent les pistes d’amélioration que peuvent suivre les acteurs du territoire pour agir en faveur de l’environnement breton.

Appuyés par diverses cartes permettant de spatialiser ces enjeux, ce document pourra ainsi favoriser la prise en compte de l’environnement dans les politiques et projets portés par l’ensemble des acteurs et décideurs de Bretagne.

Il convient de souligner que ce document s’appuie principalement en termes de données environnementales, sur la publication « L’environnement en Bretagne - cartes et chiffres clés - édition 2011 » du GIP Bretagne Environnement.
Le lecteur pourra utilement se référer au site internet du GIP et aux observatoires qu’il héberge pour disposer d’un grand nombre de données relatives à l’environnement en Bretagne, régulièrement actualisées.
Cet accès permanent justifie que le Profil environnemental régional lui-même ne comporte pas un état des lieux global et exhaustif.