Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
La logistique urbaine en Bretagne

Pour une meilleure gestion de la logistique urbaine :
des leviers d’actions

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 septembre 2015 (modifié le 2 octobre 2015)
Mode d'emploi
Mode d’emploi

En France, le secteur des transports est le principal émetteur de gaz à effet de serre « GES » et l’objectif de réduction de son empreinte carbone, affiché dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, ne pourra être atteint sans prendre en compte le transport des marchandises en ville, qui représente près du tiers de ces émissions.
La logistique urbaine est également génératrice de bruit, de congestion et de conflits d’usage de la voirie mais est, en revanche, indispensable au bon fonctionnement et au dynamisme économique des villes.
Si les impacts du transport de marchandises sur l’espace urbain sont bien identifiés, les marges de manœuvre pour les réduire sont, par contre, difficiles à appréhender tant le champ d’intervention est vaste et complexe (transports et mobilité, urbanisme, environnement, développements économique et social, …) et les acteurs impliqués sont nombreux et divers.
C’est dans ce contexte que la DREAL Bretagne a initié une démarche collective avec les 4 DDTM bretonnes et le CEREMA visant à sensibiliser les acteurs locaux sur le sujet de la logistique urbaine et à faciliter la prise en compte de la thématique dans leurs différents domaines d’intervention.
Cette démarche a abouti à la rédaction du présent guide « Pour une meilleure gestion de la logistique urbaine : des leviers d’actions », permettant à tout acteur local (élus et techniciens des collectivités locales, associations, milieux socioprofessionnels et services de l’État) de réaliser des diagnostics « marchandises » sur son territoire et, au-delà, de s’impliquer dans une véritable politique publique en faveur de la mobilité des marchandises.
Le guide est conçu pour être à la fois porteur de pédagogie, opérationnel et facile d’appropriation. Son organisation permet d’y entrer par des voies différentes et met en évidence les transversalités.

Il est composé des éléments suivants :