Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  S'abonner  Se désabonner  Flux RSS du forum
Nature, paysages, eau et biodiversité

Outils de protection et de gestion des espaces naturels

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 mars 2013 (modifié le 21 novembre 2014)

Forum clos

Le littoral concentre de nombreux dispositifs de protection et de gestion du patrimoine naturel. Pleubian.

Il existe de nombreux outils en faveur de la préservation de la biodiversité. Certains, comme les réserves naturelles ou les arrêtés préfectoraux de protection de biotope, entraînent des mesures de protection réglementaires plus ou moins fortes. Ils sont attachés aux espaces et aux espèces « remarquables » et se concentrent sur une très faible surface du territoire breton. D’autres dispositifs, comme les parcs naturels régionaux, sont plutôt de nature contractuelle et reposent sur des engagements volontaires. Dans les faits, la préservation de nos espaces naturels et des ressources qu’ils abritent implique de manière concomitante des obligations de faire, de ne pas faire ou de laisser faire et nécessite la mobilisation croisée d’outils de nature réglementaire, contractuelle et foncière. De nombreux outils ont évolué en ce sens : chacun traduit finalement un niveau de réglementation et de gestion et correspond à une échelle territoriale adaptée. Par ailleurs, des programmes poursuivant d’autres objectifs que la biodiversité, peuvent générer des actions concourant à sa préservation. C’est le cas des contrats territoriaux de bassin versant, mis en place pour reconquérir la qualité de l’eau.

Comment considérer ce paysage formé par l’ensemble de ces outils et des acteurs associés, que certains appellent le mille-feuille de la protection de la nature ? Y a-t-il trop d’outils, des superpositions inutiles ? Quelle combinaison d’outils pour l’avenir ?

Chiffre clé : Les arrêtés préfectoraux de protection de biotope, les réserves naturelles nationales et régionales et les réserves biologiques intégrales (dispositifs de la stratégie de création des aires protégées) se concentrent sur 0,2% du territoire breton


Votre contribution est attendue ci-dessous :
- en cliquant sur "Proposer un nouveau sujet" pour une diffusion de votre contribution en ligne ;
- ou en adressant votre contribution à la DREAL Bretagne par messagerie en cliquant sur loi-cadre.biodiversite-bzh@developpement-durable.gouv.fr.

Vous avez également la possibilité de réagir en ligne à un sujet déjà publié !