Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Nature, paysages, eau et biodiversité
 

Le Réseau national de surveillance de la qualité des eaux et des sédiments dans les ports maritimes

Le Réseau national de surveillance de la qualité des eaux et des sédiments dans les ports maritimes dénommé REPOM a été créé en 1997 par le Directeur de l’Eau du Ministère de l’écologie à partir d’une proposition de suivi élaborée par le groupe d’échange des services de police de l’eau littorale (exCQEL). Il est mis en œuvre par les services en charge de la police de l’eau littorale (SPEL) des Directions Départementales des Territoires et de la Mer (DDTM).

Le suivi réalisé dans le cadre du REPOM a pour objectif d’évaluer l’impact de pressions sur le milieu susceptibles de contaminer l’eau et les sédiments portuaires. Ce suivi couvre tous les types de ports (militaire, commerce, pêche, plaisance).