Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Prospective, évaluation, développement durable

La commercialisation des logements neufs au 3e trimestre 2019

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 décembre 2019

BAISSE DES VENTES ET DES MISES EN VENTE AU 3e TRIMESTRE 2019

Au 3e trimestre 2019, 1 200 logements neufs ont été vendus soit une baisse de 23 % par rapport au trimestre précédent, et de 20 % en France métropolitaine.
Dans le même temps, 700 nouveaux logements ont été offerts à la vente, soit une chute de 64 %.

L’encours de logements proposés à la vente diminue de 10 % par rapport à fin juin 2019 pour se situer à 4 600 unités à la fin du mois de septembre.

Sur 12 mois*, les ventes en Bretagne diminuent de 5 %, alors qu’elles sont quasiment stables en France métropolitaine. Cette baisse porte sur les logements collectifs (- 6 %). A l’inverse, les réservations, dans les programmes de cinq logements individuels ou plus, progressent de 1 %.
Les mises en vente bretonne baissent de 11 %.
Le nombre de réservations sensiblement supérieur au nombre de mises en vente entraîne une baisse des stocks de 15 %.
Le prix moyen des appartements augmente de 9,5 % à 3 578 €/m², et de 3,9 % en France métropolitaine à 4 203 €/m².

Le Collectif

Évolution des ventes et mises en vente

- par trimestre
En 2018 et 2019, les mises en vente (MEV) sont relativement importantes lors des deuxièmes trimestres. Puis elles chutent au 3e trimestre.

- cumulées sur les 4 deniers trimestres

lecture : entre le 4e trimestre 2018 et le 3e trimestre 2019, 5 457 logements collectifs ont été réservés à la vente et 4 695 appartements ont été mis en vente.

Répartition des stocks, mises en vente et ventes par type de logement (type 1 à 5)

Ventes par type de logement (type 1 à 5)

Baisse significative des ventes dans le Finistère et le Morbihan
(par rapport au 3e trimestre 2018)

Prix, stocks et surfaces

Au 3e trimestre 2019, le prix moyen d’un appartement s’établit à 3 569 euros par m² en baisse de 3,9 % par rapport au trimestre précédent.

Sur une période de douze mois, les prix augmentent de 9,5 % à 3 578 €/m².


lecture : à la fin du 3e trimestre 2019, le stock de logements collectifs est de 4 239.
Le prix moyen des logements collectifs vendus entre le 4e trimestre 2018 et le 3e trimestre 2019 est de 3 578 €/m².

L’individuel groupé

Des volumes très faibles
Au 3e trimestre 2019, 94 maisons ont été réservées en Bretagne. Ce qui représente une augmentation de 21 % des ventes par rapport au trimestre précédent. Les mises en vente de nouveaux logements sont en diminution de 57 % à 60 unités.
Le stock de maisons est en baisse de 8 % par rapport au trimestre précédent.

Prix moyen en hausse
Sur une période de douze mois, à 249 000 euros, le prix moyen d’une maison vendue augmente de 6,9 %. Les variations de prix moyen d’un trimestre à l’autre ne sont pas vraiment significatives du fait du nombre très faible de ventes.

Fiches conjoncture

Bretagne (format pdf - 153.4 ko - 15/11/2019)
France métropolitaine (format pdf - 136.4 ko - 15/11/2019)
Côtes-d’Armor (format pdf - 187.6 ko - 15/11/2019)
Finistère (format pdf - 153.6 ko - 15/11/2019)
Ille-et-Vilaine (format pdf - 153.7 ko - 15/11/2019)
Morbihan (format pdf - 154 ko - 15/11/2019)

Les données au niveau national

publication nationale au 3e trimestre 2019