Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Climat, énergie, aménagement, logement

L’État et Rennes Métropole agissent contre les pics de pollution

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 22 février 2018 (modifié le 13 septembre 2018)

Le 22 décembre 2017, le Préfet d’Ille-et-Vilaine a approuvé par arrêté préfectoral le nouveau dispositif départemental de gestion des pics de pollution. Ce dispositif, visant à lutter plus efficacement contre la pollution émise par les transports et déplacements urbains, inclut une mesure dite de « circulation différenciée » qui entrera en vigueur le 1er octobre 2018.

La circulation différenciée c’est quoi ?

La circulation différenciée est un outil qui permet aux préfets d’agir sur la qualité de l’air lors des pics de pollution en limitant la circulation des véhicules les plus polluants.

Pour limiter la circulation des véhicules les plus polluants, le gouvernement a mis en place le certificat qualité de l’air appelé Crit’Air. Ce certificat classe les véhicules en fonction de 3 données :

  • leurs émissions de polluants atmosphériques
  • l’âge des véhicules
  • leur motorisation

Il existe 6 catégories de certificats classés (vignette verte pour les véhicules électriques ou hydrogène), à noter que les véhicules les plus polluants ne sont pas éligibles à un certificat.
Il concerne tous les véhicules routiers : deux roues, trois roues, quadricycles, véhicules particuliers, utilitaires, poids lourds dont bus et autocars.

En cas de pic de pollution, c’est sur la base du certificat Crit’Air que se met en œuvre la circulation différenciée.

Pour quelle efficacité ?

4 à 5 jours par an

  • À partir du 4e jour de pollution, interdiction de circulation pour les véhicules sans vignettes
  • Réduction de 11% des véhicules sur les routes
  • Baisse de 20% de dioxyde d’azote (NO2) et de 21,5% de particules fines (PM10) émis sur RENNES par les véhicules

Environ 1 jour par an

  • À partir du 6e jour de pollution, interdiction de circulation pour les véhicules sans vignettes Crit’AIR 5 et Crit’AIR 4
  • Réduction de 25% de véhicules sur les routes
  • Baisse de 42% de dioxyde d’azote (NO2) et de 43,5% de particules fines (PM10) émis sur RENNES par les véhicules

Vignette CRIT’AIR obligatoire !

Pour obtenir le certificat de son véhicule, il suffit de se connecter sur la plate-forme internet www.certificat-air.gouv.fr. C’est l’imprimerie nationale qui en assure la délivrance sécurisée.

Un onglet simulation permet de connaître quelle vignette sera attribuée à votre véhicule.
La commande se fait en quelques minutes sur le site à partir des informations figurant sur le certificat d’immatriculation (ex carte grise) du véhicule pour fournir les informations demandées.
Pour les personnes ne disposant pas d’un accès internet, il est possible de se rendre en Préfecture pour remplir le formulaire dédié puis de l’envoyer par courrier.

Le cout du certificat est fixé à 3,62 €.
Ce prix couvre uniquement les frais de fabrication, de gestion et d’envoi, et ne comprend pas de taxe.

La vignette est adressée à l’adresse du propriétaire ou locataire du véhicule, figurant sur le certificat d’immatriculation.
Il suffit de l’apposer sur le parebrise du véhicule (ou endroit visible pour les motos).
Le certificat qualité de l’air est sécurisé et infalsifiable. Il est valable toute la durée de vie du véhicule tant qu’il reste lisible.

La vignette est obligatoire pour circuler lors des épisodes de pollution dans l’ensemble des agglomérations où est mise en place la circulation différenciée (Paris, Grenoble, Lyon, Toulouse, Lille, Bordeaux, Strasbourg)

Se déplacer avec un véhicule non autorisé ou sans certificat qualité de l’air, lors des pics de pollution dans les zones en circulation différenciée, est passible d’une contravention :

  • 135€ pour les poids lourds
  • 68€ pour les autres véhicules

Infographie Crit'Air

Consulter également :

Les photos de la conférence de presse du 20 février 2018

  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
     
    Conférence de presse du 20 février 2018
    Emmanuel Couet Président de Rennes Métropole et Christophe Mirmand Préfet de la région Bretagne
    Informations : [Extension : jpg] [Format : 1656 X 1100] [Taille : 425.1 ko]
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
     
    Conférence de presse du 20 février 2018
    Christophe Mirmand Préfet de la région Bretagne
    Informations : [Extension : jpg] [Format : 1122 X 1242] [Taille : 368 ko]
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
     
    Conférence de presse du 20 février 2018
    Emmanuel Couet Président de Rennes Métropole et Christophe Mirmand Préfet de la région Bretagne face aux journalistes
    Informations : [Extension : jpg] [Format : 1656 X 1122] [Taille : 618.2 ko]
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)