Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Climat, énergie, aménagement, logement

Finalités et contenu de l’étude du Grand-Ouest

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 mai 2015

L’étude interrégionale du Grand-Ouest avait deux objectifs majeurs : une acculturation des acteurs aux enjeux territorialisés d’adaptation aux effets du changement climatique et la formulation de préconisations utiles pour l’action publique.
Élaborée en 2012 et 2013, cette étude a été pilotée par les services du préfet de région des Pays de la Loire (SGAR) en lien avec les régions Bretagne et Centre. La prospective a été au cœur de la démarche qui s’est voulue ouverte en associant des techniciens et des experts représentant une pluridisciplinarité d’approches : services de l’État (DREAL, DRAAF, DDT), organismes publics (Météo France, ADEME, ARS, Agence de l’eau Loire-Bretagne, le Conservatoire du littoral…), centres de recherche (INRA, CETMEF, universités). La tenue de trois ateliers a permis la construction d’une vision partagée du territoire face au changement climatique et la formulation de recommandations et pistes d’action à différents horizons temporels.

L’étude s’est déroulée en trois étapes distinctes :

1. Un diagnostic de vulnérabilités pour identifier les impacts socio-économiques et environnementaux et faire apparaître des territoires ayant une vulnérabilité au changement climatique comparable (littoral au nord de la Loire, littoral au sud de la Loire, arrière-pays breton et vendéen, vallée de la Loire et ses affluents, Beauce, sud de la région Centre).

2. Une phase prospective, avec la construction de trois scénarios complémentaires dans le temps, destinés à faciliter la définition d’un cadre stratégique pour l’adaptation à l’échelle du Grand-Ouest et des territoires.

3. Des propositions de préconisations déclinées selon 8 orientations stratégiques, pour les domaines et secteurs identifiés comme les plus vulnérables, par grands territoires et selon plusieurs échelles de temps : court, moyen et long terme.