Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Infrastructures, sécurité, transports

Contenu

Ferroviaire : la gare de Rennes devient pôle d’échanges multimodal

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 13 juillet 2012 (modifié le 11 octobre 2012)

Le contexte

Le projet Bretagne à Grande Vitesse vise à mettre Brest et Quimper à 3h de Paris, pour renforcer la compétitivité de la Bretagne en améliorant son accessibilité.
Il est constitué de 3 volets : la nouvelle ligne à grande vitesse entre Le Mans et Rennes (LGV Bretagne / Pays-de-la-Loire), l’amélioration des lignes Rennes-Brest et Rennes-Quimper et l’amélioration de la traversée de la gare de Rennes.

Pôle d'échange multimodal

Ces investissements très lourds (environ 4 milliards d’euros) pour optimiser les temps de desserte de toute la Bretagne n’auront tout leur sens que si le temps gagné sur les voies n’est pas perdu dans l’accès à la gare ou aux quais. Le Contrat de Projet Éta-Région 2007-2013 prévoit donc des travaux d’aménagement pour les principales gares bretonnes, pour qu’elles deviennent de véritables pôles d’échanges multimodaux (PEM).
Les gares concernées par cette démarche sont Rennes, Redon, Vannes, Auray, Lorient, Quimper, Saint-Brieuc, Morlaix, Guingamp, Brest et Vitré.

L’objectif est de diffuser les bénéfices de la grande vitesse sur tout le territoire breton, en répondant aux mêmes enjeux :

  • développer la capacité ferroviaire,
  • établir de meilleures connexions entre tous les modes de transport pour encourager les déplacements durables,
  • améliorer l’offre de services pour les voyageurs avec une attention particulière aux critères d’accessibilité,
  • et insérer les projets dans un projet urbain global.

Une nouvelle gare pour Rennes

A l’horizon 2020, la gare de Rennes, porte d’entrée de la Bretagne, verra sa fréquentation passer de 9 millions de voyageurs par an à l’heure actuelle à 20 millions. Cette progression attendue correspond à la fois à l’arrivée de la LGV, au développement du mode ferroviaire en Bretagne avec le réseau régional TER, à un usage croissant des lignes interurbaines d’autocars, dont le réseau Illenoo, et à la création de la 2° ligne de métro rennais.

C’est notamment pour faciliter une bonne interaction entre tous ces modes de transport, dont la diversité illustre la diversité des flux de voyageurs qui empruntent la gare et ses différents espaces :que s’est développé le projet du PEM rennais. Il associe la ville de Rennes, Rennes Métropole, la SNCF, RFF (Réseau ferré de France), le syndicat mixte de gestion de la gare routière, le Conseil Général d’Ille-et-Vilaine, le Conseil régional de Bretagne et les services de l’État. 107 millions d’euros seront investis par ces partenaires. Le contrat de Pôle a été signé le 19 juin 2012.
Il est le 3ème projet engagé en Bretagne, après ceux de Saint-Brieuc et Guingamp fin 2011, les autres projets sont en phase d’études.

Rendez-vous donc en gare de Rennes jusqu’à fin novembre 2012 pour découvrir le projet de Pôle d’échanges multimodal à l’horizon 2020.

Liens :

Films :

1 - micro-trottoir : qu’attendez-vous du futur PEM de Rennes ? (12 min)

Micro-trottoir : qu’attendez-vous du futur PEM de Rennes ? (12 min) http://donnees.bretagne.developpement-durable.gouv.fr/videos/2012/presentation_generale_PEM.flv


2 - parcours gare routière (40 secondes)

parcours_gare_routiere IMG/flv/parcours_gare_routiere_cle7dff93.flv


3 - parcours quais (40 secondes)

parcours_quais IMG/flv/parcours_quais_cle5728d1.flv


4 - parcours extérieur (40 secondes)

parcours_exterieur IMG/flv/parcours_exterieur_cle599b6b.flv


5 - parcours nord sud (40 secondes)

parcours_nord_sud IMG/flv/parcours_nord_sud_cle2bbe99.flv

Pied de page

Site mis à jour le 28 juin 2017
Plan du siteNous contacterSiglesMentions légalesData.gouv.frContribution | Authentification | Flux RSS