Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  S'abonner  Se désabonner  Flux RSS du forum
Nature, paysages, eau et biodiversité

Espèces

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 mars 2013 (modifié le 21 novembre 2014)

Forum clos

Eryngium viviparum à Belz (56), unique station française de l’espèce. Photo CBNB © R. Ragot

L’érosion de la biodiversité, reconnue à l’échelle mondiale, n’épargne pas la Bretagne. Les espèces dites « spécialistes » sont les plus sensibles, alors que les espèces plus « opportunistes » s’adaptent davantage à la banalisation des milieux. Au sein des espèces spécialistes, les effets sont également variables en fonction des milieux auxquels elles sont inféodées. A titre d’exemple, le programme STOC (suivi temporel des oiseaux communs) a mis en évidence le déclin particulièrement fort en Bretagne, entre 2001 et 2009, des espèces spécialistes des milieux agricoles et de celles spécialistes des milieux bâtis.

Comment mieux assurer la protection des espèces et concilier plus efficacement cet objectif avec les projets de développement ou d’aménagement sur nos territoires ?

Chiffre clé : A l’échelle mondiale, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) estime que près du tiers des espèces ayant fait l’objet d’une évaluation de leurs populations est menacé d’extinction, alors même que nous ne connaissons qu’une petite partie du vivant.


Votre contribution est attendue ci-dessous :
- en cliquant sur "Proposer un nouveau sujet" pour une diffusion de votre contribution en ligne ;
- ou en adressant votre contribution à la DREAL Bretagne par messagerie en cliquant sur loi-cadre.biodiversite-bzh@developpement-durable.gouv.fr.

Vous avez également la possibilité de réagir en ligne à un sujet déjà publié !