Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Prévention des pollutions et des risques

Élaboration des cartographies des surfaces inondables et des risques

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 septembre 2014 (modifié le 24 avril 2018)

La mise en œuvre de la directive "Inondation" vise à fixer un cadre d’évaluation et de gestion des risques d’inondation tout en priorisant l’intervention de l’État pour les territoires à risques importants d’inondation (TRI).

La sélection des TRI arrêtés le 26 novembre 2012 sur le bassin Loire-Bretagne (voir l’article "Contexte et présentation de la démarche") implique pour chacun d’eux l’élaboration d’une cartographie des surfaces inondables et des risques pour les phénomènes d’inondation caractérisant le territoire.
Cette cartographie, réalisée sur les TRI "Quimper, Littoral sud Finistère" et "Vilaine de Rennes à Redon", a fait l’objet de concertations des parties prenantes (collectivités territoriales, intercommunalités, EPTB,…) sur chacun de ces territoires.
Les jeux de cartes du TRI "Quimper, Littoral sud Finistère" et du TRI "Vilaine de Rennes à Redon" ont été approuvés par arrêtés du préfet coordonnateur de bassin du 18 décembre 2013 et du 25 juillet 2014.

Sur chacun de ces deux TRI, des cartes de zones inondables et des risques d’inondations ont ainsi été élaborées, en détaillant pour la détermination des surfaces inondables trois scénarios d’inondations :

  • crue de faible probabilité ou scénario d’événement extrême,
  • crue de probabilité moyenne (correspondant à une période de retour supérieure ou égale à cent ans) ou scénario moyen,
  • crue de forte probabilité ou scénario fréquent.

Pour le TRI "Quimper, Littoral sud Finistère" concerné par un aléa inondation fluviale et par un aléa submersion marine ont été distingués pour ce second aléa et pour la crue de probabilité moyenne un premier scénario avec une hypothèse de surélévation du niveau de la mer liée au changement climatique de 20 cm et un second scénario avec hypothèse de surélévation du niveau de la mer liée au changement climatique de 60 cm.

Pour chaque scénario, l’étendue de l’inondation est représenté sous forme cartographique en distinguant différentes classes de hauteurs d’eau.

Les cartes des risques d’inondations montrent les impacts associés aux inondations, c’est-à dire le nombre de personnes et l’étendue des biens susceptibles d’être affectés par les crues, comme par exemple : les activités économiques, les réseaux de transport, les établissements de santé.

Les principes méthodologiques retenus pour l’élaboration de cette cartographie ont été arrêtés par la circulaire du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie du 14 août 2013. Ils sont détaillés dans les rapports joints aux cartes.

L’ensemble des données (rapports et cartes) sont disponibles ici pour le TRI "Quimper, Littoral sud Finistère" et ici pour le TRI "Vilaine de Rennes à Redon".

Sur la base des cartes des zones inondables et des cartes des risques d’inondation, des stratégies locales de gestion des risques seront élaborées par l’ensemble des parties prenantes du territoire concerné pour fin 2016.