Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Infrastructures, sécurité, transports

4 territoires bretons lauréats de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « French Mobility »

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 septembre 2018

Les résultats de cet AMI ont été officiellement annoncés le mercredi 26 septembre 2018 à Paris par Mme Elisabeth Borne, ministre en charge des Transports, en présence des territoires et des porteurs de projets ayant candidaté.
Lancé au printemps 2018, cet AMI « French Mobility – Territoires d’expérimentation de nouvelles mobilités durables » a vu 47 projets déposés au niveau national. Parmi ceux-ci figuraient 6 projets bretons dont 4 ont été retenus (pour 26 lauréats au total), les deux autres projets ont été, pour l’un réorienté vers d’autres dispositifs d’aides et pour l’autre invité à affiner son dossier pour le redéposer au deuxième relevé de cet AMI prévu fin octobre.

L’objet de l’AMI

Cet AMI a été lancé suite aux assises de la mobilité de l’automne 2017 et à la volonté exprimée par de nombreux territoires d’expérimenter de nouvelles solutions et par des entreprises de trouver des lieux d’expérimentation.
Il cible plus particulièrement les territoires peu denses, ruraux et de montagne.
Parmi ses objectifs figurent la volonté : de favoriser la mise en œuvre sur les territoires de projets de mobilités quotidiennes durables, pour tous, innovantes sur le plan technique et/ou sociétal et/ou de la gouvernance ; de permettre à des territoires volontaires d’accueillir des expérimentations ; de structurer des partenariats entre les collectivités et les entreprises ; de capitaliser des retours d’expérience et de les partager pour permettre leur diffusion sur d’autres territoires.
Il s’agit également de favoriser les changements de comportement pour tendre vers une mobilité pour tous et plus durable et qui présente donc des bénéfices en termes énergétique, écologique, social et environnemental.

Quels avantages pour les lauréats ?

Les lauréats verront leurs actions valorisées et bénéficieront également d’un soutien financier d’un montant maximal de 100 000,00 €.

Les lauréats bretons et leurs projets

Commune du Mené (Côtes d’Armor) - « Aller, bouger, voyager dans le Mené »
La collectivité souhaite évaluer, maintenir et renforcer les solutions de mobilité expérimentées depuis 2015. Les actions envisagées visent notamment à lutter contre l’auto-solisme, avec la mise en location mais aussi l’aide à l’achat de vélos électriques, la sécurisation des axes routiers pour les cyclistes, des formations internet pour éviter les fractures numériques.

Concarneau Cornouaille Agglomération (Finistère) - « Covoiturage de proximité »
Dans ce projet, la collectivité souhaite expérimenter et développer un réseau de covoiturage de proximité en s’appuyant sur des trajets existants et effectués régulièrement pour apporter une aide aux déplacements (RDV médicaux, démarches administratives, marché, …). Une des idées centrales est d’optimiser les déplacements déjà existants en comblant les places vides dans des véhicules circulant déjà, en favorisant la solidarité inter-générationnelle et la création de lien social.

De l’Oust à Brocéliande (Morbihan) – « Mobil’Cité : Mobilités citoyennes et rurales »
Ploërmel communauté (Morbihan) – « Faire évoluer les comportements par un choix de mobilité pour tous »

Ces deux collectivités souhaitent proposer des alternatives à l’utilisation de l’automobile avec notamment le développement d’un service de location de vélos à assistance électrique, la promotion du covoiturage de proximité. Leur projet respectif prévoit également un important volet « accompagnement » pour lever les freins au changement de comportement en termes de mobilité.
Les enseignements tirés des expérimentations menées seront mutualisés entre ces deux collectivités.